Voyages

Rando dans la Haute-Lesse : Maissin et Redu.

Les gens du Nord connaissent bien les Ardennes Belges pour la descente de la Lesse en canoë.

Amis randonneurs, venez découvrir d’autres villages de la Haute-Lesse. Vous serez émerveillés par cette nature à seulement 2 heures de Lille.
Vous serez très bien accueillis avec un charmant accent belge (non, je ne me moque pas, je l’adore) et vous découvrirez une cuisine raffinée dans un endroit merveilleux (patience, mes amis, patience, l’adresse suit).

Ces villages sont vraisemblablement peu connus des français. Nous avons croisé beaucoup de belges (bon, normal) et aussi des allemands mais pas de français.

Nous y sommes allés un week-end de très beau temps en mai. Une autoroute fluide (je veux dire par là : aucun bouchon) et de nombreuses terrasses disponibles pour prendre un verre ou se restaurer sur le pouce.

Nous souhaitions randonner dans la pampa. Nous cherchions une nuitée pas trop loin de Lille et à ce moment précis, hop, une pub weekendesk « week-end Dernière Minute ». Ils sont vraiment trop forts ! C’est donc par hasard que nous avons atterri (entendons-nous bien, nous n’étions pas en avion, ni en hélico, simplement en voiture) à Maissin, petit village situé dans la commune belge de Paliseul en région wallonne.


La première rando
: entre Maissin et Lesse.

La rando au départ de Maissin : 10,5 km la boucle.
Le départ se fait à l’église de Maissin. On suit le fléchage jaune, celui piéton. Il y a également un parcours fléché pour les vélos avec des distances plus longues. Le balisage est parfaitement réalisé avec de petites pancartes clouées sur les troncs des arbres.

balisage1.jpg
Le chemin serpente sur des routes désertes et sur des plateaux avant de descendre doucement sur la Lesse. Puis il remonte par un affluent sur une autre vallée.
Attention, vers le 8ème km, on recroise l’itinéraire de départ. Nous, on ne l’a pas vu, trop absorbé par ce magnifique paysage. Et puis après 1 km on s’est dit, tiens on a l’impression d’être déjà passer par ici. Bon, ce n’était pas une impression.
Alors, sauf si vous voulez refaire une 2ème boucle, au 8ème km, suivre le fléchage jaune tout droit et non celui de gauche, celui là vous l’avez déjà emprunté au départ.

Une petite randonnée magnifique dans une nature luxuriante, à proximité de la rivière avec son bruit doux de l’eau qui ruisselle :

Maissin et Lesse 0

Maissin et Lesse 2

 

 

Sur la route, notre oeil a été attiré par la belle Chapelle Notre Dame de Walcourt, dominant le hameau de Lesse. Elle date de 1750.

Maissin et Lesse 3


Une autre halte et non des moindres
.
Le randonneur le sait bien, marcher ça creuse.
Je vous partage une table très très bonne : Les Terrasses de l’Our, 2ème table du chef étoilé Maxime Collard.
http://www.maximecollard.be/nl/les-terrasses-de-lour/
Pour ma part, j’avais pris du rouget avec un risotto à la tomate, tout simplement divin.
Et les prix pratiqués sont vraiment ceux d’une brasserie.

Idéalement situé, le restaurant est en bord de rivière. L’accueil est des plus chaleureux et l’endroit très paisible. On finit par une petite sieste, bercé par le bruit de la rivière, dans les transats mis à disposition au bord de l’Our.
Cet endroit est très prisé alors n’oubliez pas de réserver le restaurant à minima 10 jours avant votre arrivée.
Nous, nous avons eu de la chance, le samedi midi lorsque nous sommes arrivés. Nous  avons pu profiter d’une table en terrasse.
Le soir même et le dimanche, tout était déjà complet.

L’Our, affluent de la Lesse, prend sa source dans l’est de la région des Hautes Fagnes à une altitude de 653 mètres. Elle coule alors vers le sud, formant approximativement la frontière entre la Belgique et l’Allemagne.

Les Terrasses de L'our 2Les Terrasses de L'our

Et juste après ce repas gourmand et raffiné, hop, une deuxième petite rando.

La deuxième rando : 11 km la boucle complète.

2ème rando départ en empruntant le pont
Départ depuis le Restaurant Les Terrasses de l’Our.
On traverse la rivière par le petit pont. On tourne à droite et on prend le chemin qui longe la rivière. On peut descendre pendant une bonne heure jusqu’à la passerelle. Deux possibilités s’offrent à vous : soit vous faites demi-tour et reprenez le même chemin pour rentrer soit vous remontez de l’autre côté de la rivière, par la route forestière. Nous avons pris ce chemin et franchement, le paysage était magnifique.

Maissin et Lesse 4Maissin et Lesse 5

Pour me mettre en condition pour la suite de la journée, même si cela fait rire mon compagnon, je me suis ressourcée en enlaçant un arbre. Cela me procure un bien-être et me redonne de l’énergie.
J’en vois déjà certains sourire…
Je vous invite à essayer. Fermez les yeux, écoutez ce que vous ressentez. Le tree hugging, autrement dit, l’art de faire un câlin à un arbre, se développe en France.

Energie autour d'un arbre

La dernière halte avant le retour sur Lille : le village de Redu : le village du livre.

Extrait de leur site pour en savoir un peu plus sur ce joli village :
« Tout a commencé, très précisément, à Pâques, en 1984…
Ce w-e là, pour la première fois, les livres ont envahi les rues de ce petit village d’à peine 400 habitants. Il y en avait partout : sur les trottoirs, dans les granges et les anciennes étables, sous des échoppes érigées pour l’occasion. Et ce fut un succès étonnant : 15.000 visiteurs s’étaient déplacés pour participer au premier grand marché du livre rare ou d’occasion jamais tenu en Ardenne belge.

Le Village du Livre de Redu était né. C’était il y a trente ans…
Aujourd’hui, en parcourant les rues de Redu, vous pouvez pousser la porte de quelque trente commerces, dont 15 bouquineries. Si vous aimez lire, des centaines de mètres de rayonnage s’offrent à vous dans les différentes librairies du village. Vous y trouverez une multitude de livres sur les sujets les plus divers.

Aujourd’hui, le Village du Livre de Redu accueille chaque année plus de 200.000 visiteurs venant du monde entier. »

Agenda de Redu :
17/06/2018 : brocante
04/08/2018 : nuit du livre : la 31ème édition.

Une atmosphère très agréable avec cette multitude de libraires sur un mode « baba cool » où l’on trouve des livres anciens, nouveaux, des BD et bien d’autres ouvrages. Les habitants ont tous leur petite terrasse face à leur maison, agrémenter de pots de fleurs et de déco. Cela contribue au charme de ce village. D’autres terrasses également, sont disponibles pour vous restaurer, prendre une bière ou manger des crêpes ou de gigantesques glaces.

Un village où il fait bon flâner. Le temps s’arrête. Et c’est bon.

 

Bon Trip dans les Ardennes Belges.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s