Coup de coeur

Le Poisson en céramique. #1

J’ai toujours rêvée de créer quelque chose de mes dix doigts. Mais à 50 ans (ou presque), la vie ne m’a pas offert d’opportunités. Et puis j’avoue, la scène mythique du tour de potier, dans le film Ghost, est toujours restée dans un coin de ma tête, mon côté romantique sans doute…
Alors quand une amie m’a parlé d’un atelier de céramique, je me suis dit « ma cocotte, il faut essayer et peut être qu’il en sortira un joli cendrier comme ceux que l’on faisait à l’école maternelle ».

Pour commencer, j’ai envie de vous parler de ce lieu magique : un bel atelier situé dans le fond d’une cour : l’Outil Commun à la Madeleine, ville du Nooord de la France.

L’Outil Commun est un bel espace de regroupement d’artisans et propose des cours en couture, broderie, maroquinerie, linogravure et céramique pour les débutants ou initiés.

Voici comment s’est déroulé le 1er cours du reste de ma vie de céramiste :

Avant de venir au cours, Marie Coralie nous invite à choisir quelques objets qui nous font envie et qu’on aimerait réaliser. Alors, je me suis fait plaisir. J’ai créé un tableau sur Pinterest et voici ma sélection :

 

Bon, si vous avez bien lu le titre, vous devinez aisément sur quel objet mon choix s’est porté!

C’est Marie Coralie qui enseigne ce cours et nous accueille. Elle nous parle des 2 terres qu’elle met à notre disposition :
– argile lisse,
argile chamotte = Argile cuite ou verre  broyé en grains  plus ou moins gros. Elle est conseillée pour les débutants car elle est plus résistante aux chocs thermiques, facilite le séchage et a une bonne tenue à la sculpture.

Vous vous en doutez, je pars sur l’argile chamotte. A l’état naturel, elle est d’un joli brun, qu’on aurait presque envie de garder tel quel.
L’avantage de l’argile, c’est qu’on peut la trouver partout.

Alors, le 1er geste : le contact avec l’argile. J’ai touché l’argile. Alleluhia!
Je suis un peu surprise par la texture : l’argile est dure. La matière est agréable et provoque une jolie sensation quand on la touche et qu’on commence à la malaxer.

1ère étape : le malaxage.
Marie-Coralie nous montre comment  préparer la boule d’argile en lui donnant une forme de « tête de bélier ». Cette 1ère étape est importante car elle permet d’éliminer les bulles d’air. Et les bulles d’air provoquent l’explosion à la cuisson, ce serait dommage. Elle permet également de rendre l’argile plus souple et plus facile à travailler par la suite.
C’est un geste que je n’ai pas bien maîtrisé, ma « tête de bélier » a ressemblé à pas mal de choses (successivement haltère, bonbon…) mais pas à un bélier. Et j’avoue c’est un peu physique car il faut le faire un petit moment pour bien aérer l’argile.

2ème étape : le modelage.
Une fois le malaxage réalisé, on forme une boule avec l’argile. Et c’est à partir de cette boule qu’on va essayer de créer l’objet choisi. J’ai mis un certain temps avant que ma boule ne ressemble à quelque chose. J’étais un peu craintive quand je touchais l’argile, je  n’osais pas appuyer. Après un certain temps et avec l’aide de Marie-Coralie, ma boule s’est transformée tout doucement en poisson.

Ah, oui, un petit truc, quand vous modelez l’argile, faites tourner la pièce pour bien avoir une vue d’ensemble et réaliser une symétrie. Au départ, le côté droit de mon poisson était bien dodu comme je le voulais, de l’autre côté, il était tout plat !

La dernière étape de la séance a été de creuser la pièce. Creuser permet d’éviter que la pièce n’éclate à la cuisson. Cela se réalise avec un petit outil avec à son extrémité du fil de fer qui permet le retrait de l’argile. C’est ce que l’on appelle une mirette.
C’est une étape assez délicate, je sais de quoi je parle car j’ai transpercé mon poisson. Mais rassurez-vous l’avantage avec l’argile c’est qu’on peut toujours réparer.

Fier de mon poisson

 

Je n’ai pas vu les 2 heures passées, on est vraiment dans une bulle. On est complètement happée par l’argile et le modelage. On est détendu, ancré dans le présent. Et avouons-le, on est fier de notre petite création.

1er atelier terminé. J’ai hâte de faire le 2ème, pour la partie lissage, et de vous partager mon expérience et le résultat.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s